LES ACTES DU FORUM 2005 « SCIENCES & DEFIS DU XXIe SIECLE » ONT ETE EDITES
Découvrez ici la retranscription fidèle des 8 forums

Home Soutiens

Vers une science éthique et citoyenne

" La Côte d’Azur accueille régulièrement des débats publics « Science / Ethique /Citoyenneté » sous l’égide de collectivités territoriales ou associations, avec notamment les interventions de personnalités notoires.Cette dynamique, conforme à l’actualité médiatique grandissante sur ce thème, se doit d'être accompagnée d'une réflexion suivie autour de ces événements en incitant l'ensemble des acteurs et spectateurs de la Région à participer à l'élaboration d'une citoyenneté des sciences. Jusqu'où les scientifiques sont-ils assurés de maîtriser leurs découvertes, leur savoir et donc les implications de leurs recherches? Au-delà de quelles limites sont-ils conduits légitimement à abandonner leurs certitudes ?

Cette frontière entre certitudes et questionnements des sciences est un univers aux limites encore mal définies à partir duquel se forge pourtant notre monde de demain."

Anne-Marie DUMONT, Conseiller Municipal chargé du Tourisme d'Affaires et du

Palais des Congrès à Antibes/Juan-les-Pins, Présidente d'Honneur de SAPIENCE

 

Forum science et défis

 

COURRIERS DE SOUTIEN DES INTERVENANTS (EXTRAITS)

J'apprécie beaucoup les efforts que vous faites pour installer un lieu de débat sur la science dans la région PACA. Cette démarche est d'autant plus nécessaire que les retombées de larecherche scientifique ne font pas toutes l'unanimité, et ceci sans que les citoyens disposent des lieux où porter leurs questions légitimes (…)

Jacques Testart , Docteur es Sciences, Directeur de recherches à l'INSERM

J'avais beaucoup apprécié l'ensemble de votre initiative "Sciences et Défis du XXIème siècle" et je regrette de n'avoir pu vous apporter mon concours de vive voix (…)

Prof. Etienne BAULIEU President of the French Academy of Sciences, INSERM Unit 488,

J'espère que les pouvoirs publics ne vont pas vous lâcher. Non seulement parce que la programmation de ce Festival était remarquable mais aussi parce qu'il me semble avoir un impact en profondeur sur la population. Ne serait-ce qu'en posant des questions, en amenant le public (auditeurs ou lecteurs de journaux, d'internet) à se poser des questions qui entrent en résonance avec leur vécu quotidien. (…)

Bernadette Bensaude-Vincent,professeur de philosophie des sciencesà l'Université de Nanterre

J’espère que les pouvoirs publics poursuivront leur salubre politique de soutien du festival (…) C’est tout à l’honneur des collectivités territoriales du littoral de chercher à réduire cette fracture. Notre démocratie en sera la principale bénéficiaire.

Olivier Voizeux Rédacteur en chef adjoint SCIENCE & VIE JUNIOR HORS-SÉRIE

Je garderai un excellent souvenir du Festival. Vous faites un travail important, et plus que jamais nécessaire. Transmettez mes félicitations et mes encouragements à l'équipe (…)

Michel Claessens, PhD Acting Head of Unit, Information and Communication Research DG European Commission

Ce fut un grand plaisir pour moi de participer à l'organisation de votre colloque ce samedi 2 octobre autour du thème: "la science : entre progrès et regrets"; il me semble essentiel de poursuivre cette initiative tout à fait en phase avec le moment de grand désarroi politique et social que vit notre époque face au contexte d'incertitude qui règne autour de la science et deses prolongements techniques (nanotechnologie, biotechnologie, etc) (…)

Pierre Le Coz, membre du Comité consultatif national d'éthique

Nous avons eu un bon débat jeudi dernier, et ce n'était pas simplement le fait des intervenants mais aussi le résultat d'une salle bien fournie et capable de lancer des questions constructives, et dont la profondeur pouvait être parfois déconcertante (…)

Etienne Magnien, Chef de l'Unité "Stratégie et politique" dans la Direction Sciences et société, Commission européenne

Je voulais vous redire que nous avons beaucoup apprécié la deuxième édition de ce Festival des Sciences. Les discussions ont été très intéressantes, et j'ai été frappé par la réactivité de la salle et les nombreuses questions auxquelles nous avons été amenés à répondre. Je suis persuadé que ce Festival joue un rôle important et positif, et qu'il est nécessaire de poursuivre l'effort (…)

Bertrand Jordan Directeur de Recherches émérite (CNRS) Fondateur de la Génopole de Marseille-Nice  Prix de l'Académie des Sciences (2000)

Je tiens à vous dire tout l’intérêt que j’ai trouvé au 2ème Festival de la Science d’Antibes (…) C’est une entreprise difficile que d’associer le Public à une réflexion sur la Science. Austère, le sujet n’en conditionne pas moins l’avenir de nos sociétés. On doit d’autant plus vous féliciter d’avoir entrepris cette oeuvre : elle demandera du temps et j’espère que les soutiens que vous avez reçus vous serons fidèlement accordés dans le futur. Pour que le Festival de la Science d’Antibes devienne un rendez-vous incontournable. Il est déjà sur le chemin.

Jean Aubouin Membre de l’Institut

J’espère qu’il vous sera possible de poursuivre l’organisation de ce festival annuel à Antibes- Juan-les-Pins car, en dehors de l’enceinte universitaire, nous manquons de lieux sur le Côte d’Azur où les chercheurs, les scientifiques et les philosophes puissent dialoguer entre eux et avec un large public.

Jean-François Mattéi Institut universitaire de France Professeur à l’université de Nice-Sophia Antipolis

J'ai participé à deux reprises au festival des sciences d'Antibes, et j'ai été à chaque fois très sensible à l'effort des organisateurs pour amener un large public à se saisir de questions scientifiques certes parfois difficiles mais essentielles à comprendre dès lors que l'on souhaite être un citoyen actif dans une société en mouvement, à la recherche de repères et d'avenir. Cette contribution à la connaissance du public n'est pas si fréquente et elle mérite de mon point de vue le soutien des pouvoirs publics et des collectivités territoriales (…)

Vincent Duclert, historien, professeur agrégé à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, chef de la rubrique Livre dans les journaux La Recherche et La Recherche hors série

Je participe, depuis sa fondation, au Festival des Sciences de Juan-les-Pins, organisé par l’Association Sapience et donc je peux témoigner en connaissance de cause de la qualité du programme et des participants, ainsi que de l’exceptionnel intérêt du public. J’ai également participé à d’autres activités de l’Association Sapience. Il me semble que l’originalité de ces activités est de centrer les sujets abordés autour du dialogue entre la science et la société. Ce dialogue est aujourd’hui plus nécessaire que jamais. (…) la qualité des intervenants est un autre aspect des activités de l’association. Les organisateurs ont su trouver le juste milieu entre de forts événements médiatiques – par exemple, ceux où ont participé Pierre-Gilles de Gennes, Hubert Reeves ou Boris Cyrulnik et des rencontres avec des orateurs moins célèbres mais tout aussi compétents dans leurs domaines. Le seul accent sur les événements médiatiques ne peut que dégénérer vers un spectacle avec un contenu de plus en plus faible.

Basarab NICOLESCU Physicien théoricien au CNRS, Université Paris 6 Membre de l’Académie Roumaine Président du Centre International de Recherches et Études Transdisciplinaires (CIRET)

Cette lettre pour vous dire combien le professionnel que je suis à apprécié de participer à votre congrès sur les sciences. Je suis souvent sollicité pour ce type de manifestations, refuse la plupart du temps de m’y rendre, et sachez que je n’ai pas regretté cette entorse à ma ligne de conduite. La qualité de vos intervenants mérite une mention spéciale (…)

Marc Menant, journaliste à Europe 1

Je suis auteur de livres sur le thème « science et religion » et désire apporter un fort soutien à des initiatives comme celle de l’association Sapience et concernant l’organisation de colloque comme « Sciences et défis du XXIème siècle » qui s’est tenu à Antibes du 29 septembre au 2 octobre 2004. Etant moi-même intervenant, ayant eu l’occasion de partager aussi bien avec les organisateurs qu’avec le public, je pense qu’il est essentiel que de tels colloques se tiennent pour permettre une vulgarisation des sciences de haut niveau, une réflexion philosophique et éthique de qualité sur des enjeux essentiels pour notre société. De tels colloques servent notre démocratie, d’autant plus qu’ils rassemblent des personnes de compétences différentes, d’options différentes, dans un grand respect et un sérieux exemplaire, avec le souci du grand public (…)

Thierry Magnin professeur des universités, physicien et prêtre catholique,lauréat de l’Académie des sciences

Vous avez su réunir des personnalités de haute compétence et de disciplines diverses pour débattre avec le public des problèmes que l’accélération des progrès scientifiques et des nouvelles technologies posait, dès à présent, à la société et qui ne manqueront pas de s’accentuer rapidement, risquant d’aggraver méfiance et incompréhension vis-à-vis des scientifiques. J’ai pris un très vif intérêt à ces discussions. L’originalité de votre démarche et de l’association Sapience est, je crois et comme l’a fort bien souligné Monsieur Patrick Robert en animant remarquablement ces débats, de permettre à des profanes de devenir des partenaires de ces réflexions. Le fait que votre action ne soit pas limitée à un Festival annuel mais prolongée en profondeur à l’occasion de rencontres et débats échelonnés dans l’année est particulièrement intéressant (…)

André Varenne Médecin cardiologue

« Depuis la préhistoire, l’homme victime des influences du climat s’est réfugié sur la Côte d’Azur pour préparer l’avenir. C’est sans doute là que naquirent donc les colloques sur ce thème. Tous mes encouragements à l’équipe pour poursuivre la tradition».

Bernard Chevassus-au-Louis, Président du Muséum national d’histoire naturelle, Directeur de recherches à l’Inra et ancien président de l’Inra, ancien Président de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa)

« Sur une planète bleue, des singes à gros cerveau ont acquis la parole. Qu’enfirent-ils ? de la philo, de la science, mais surtout des palabres. La société des singes d’aujourd’hui ne sait plus bien où elle en est. Les palabres sur science et société deviennent de plus en plus nécessaires. Heureusement, certains d’entreeux les réunissent pour tenter d’avancer. Merci à vous et bravo d’avoir choisi la Côte d’Azur pour organiser ces rencontres. »

Pierre-Henri Gouyon, biologiste, généticien, professeur au Muséum d’Histoire naturelle et à l’Ecole Polytechnique, ancien Directeur de recherches au CNRS

« Conjuguer science et société, le Forum Sapience ouvre la voie ! Bravo à toutel’équipe pour ce travail pionnier ! Bien amicalement. »

André Cicolella, chercheur en santé environnementale, Président de la Fondation « Sciences citoyennes », il est à l’origine de la création de l’Afsse (Agence française de sécurité sanitaire et de l’environnement)

« Parce que je partage de tout coeur votre désir de diffusion des connaissances, de la nécessité de débats de société sur les sujets du vivant et de la science, afin de la rendre dans ses applications à la démocratie, parce que nous partageons,nous retrouvons. Mille bravos pour vos efforts, votre énergie à sapience.Amicalement. »

Gilles-Eric Séralini, Professeur des universités et chercheur en biologie moléculaire, expert pour l’Union européenne, Président du Comité scientifique du Crri-Gen

« Ce n’est pas simple de favoriser le dialogue science et société. Là où la raison devrait régner, la passion s’empare des esprits. Il faut donc poursuivre et répéter sans relâche ces expressions quel que soit le nombre de participants, quelle que soit la difficulté des questions. Courage. Vous pouvez compter sur mon appui et mon aide si nécessaire. »

Pierre Tambourin, Directeur GENOPOLE@ d’Evry

« UA, AI, éthique et sciences. Merci pour votre accueil et vos questions. Biencordialement. »

Henri Atlan, Médecin et biologiste, professeur émérite de biophysique à Paris et à Jérusalem, directeur d’études en philosophie à Paris et Jérusalem

« Une discussion intéressante, une salle à l’écoute, des gens chaleureux, une organisation impeccable, une manifestation agréable avec ce concept décentralisé unique en France… Que demande le peuple ? Je reviendrai si on m’invite ! Amicalement.»

Jean-Jacques Perrier, journaliste scientifique

« Merci à toute l’équipe pour oser mettre en place de telles rencontres. Un débat riche et sympathique. Beaucoup de chaleur humaine et solidarité. Bien sincèrement à vous et bonne continuation ».

Isabelle Robar, avocate

« Bonne soirée avec un choix de spécialistes. Et un pouvoir de citoyens en route… Continuez. »

André Giordan, Professeur de didactique et épistémologie des sciences à l'université de Genève

« Ce n’est pas une banalité malgré les précédents, d’affirmer l’excellent accueil et l’organisation sans faille de ce congrès. En ce qui concerne la tenue de la table ronde, la qualité des interventions des personnes participantes, il s’agit même d’un « must ». Cordialement vôtre. »

Christian Hervé, médecin, Directeur du Laboratoire d'Éthique Médicale de l'Université Paris V – René Descartes où il a créé un DEA puis un master en éthique médicale

« Merci de ce moment de voie démocratique sur des sujets scientifiques »

Jean-Paul MOATTI, économiste de la santé (Inserm u. 379, Marseille)

« C’est toujours agréable de voir des initiatives optimistes dans une société qui fait tout pour être pessimiste »

Pierre Meneton, Inserm

« Lier, délier, surtout relier. Il faut que « scientifiques » et public puissent communiquer et discuter. L’un sans l’autre ne peuvent subsister longtemps. CeForum est un moyen efficace d’y parvenir semble-t-il. C’était une bonne soirée. »

Pierre Carrega, Agrégé de géographie, Docteur d’état, Professeur d'Université (Nice-Sophia-Antipolis), spécialisé en climatologie (topoclimatologie et risques climatiques), président de la Commission « Climat et Société » du Comité National Français de Géographie, Doyenhonoraire de Faculté

« Un « plateau » de haut niveau, un public curieux et attentif, une ambiance ouverte, chaleureuse, spontanée,… que demander de plus. Puisse cette intiative en susciter d’autres. »

Emmanuel Delannoy, spécialiste en Management environnemental, chargé de mission auprès de Biovision

« Enfin une initiative raisonnable et ambitieuse, donc courageuse, nécessaire et amenée dans le réel : les ingrédients sont là pour soutenir un nouvel humanisme du XXIe siècle »

Michel Popoff, Responsable à l'Université de Nice du master "Gestion de la planète", spécialiste du développement durable

« Un débat très riche pour le développement durable ; le réchauffement climatique en est un des éléments avec, grâce à des soirées comme celle-ci, une prise de conscience que j’espère de plus en plus présente. Et un accueil très chaleureux que j’ai beaucoup apprécié »

Jean Jouzel, directeur de recherches au CEA, directeur de l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL), dont le LMD et le LSCE font partie ; il a obtenu la médaille d’or 2002 du CNRS conjointement avec Claude Lorius

« Toutes mes félicitations aux organisateurs pour cette soirée ouvrant aux citoyens un espace de débat sur un des thèmes qui « font » notre société. C’est une des conditions de la réappropriation par chacun de notre espace de vie »

Jean-Michel GRAILLAT, Délégation régionale de l’Ademe à Marseille

« Une soirée fort agréable et un débat de qualité ne sont pas si fréquents, bravo pour cette organisation. Il est essentiel que les citoyens s’emparent des questions scientifiques et tout particulièrement de l’énergie. Les choix d’orientation de la recherche nationale ne sont évidemment pas neutres pour la vie quotidienne du citoyen de demain. »

Jean-Luc Wingert, ingénieur-consultant

« Sapience défriche avec dynamisme et intelligence les voies du débat citoyen. On souhaite pleine réussite à une telle initiative car il est vraiment réconfortant de voir s’impliquer nos compatriotes dans des discussions aussi festives. Pour prendre conscience des choses et écrire le futur… Bon vent à Sapience »

Francis Sorin, société française de l'énergie nucléaire