Home
Un Forum Mondial Sciences et Démocratie pour…


- promouvoir et développer l’idée que la science et les technologies appartiennent à l’héritage commun de l’humanité, et pour renforcer leur contribution à la paix et au développement humain et écologique ;
- promouvoir et développer l’idée que la connaissance scientifique, tout autant que les autres types de savoirs, sont les biens communs qui devraient être accessibles à l’humanité tout entière ;
- identifier les responsabilités sociales des scientifiques et discuter de la manière dont les scientifiques peuvent être soutenus pour les exercer ;
- avoir un impact sur les débats et les décisions concernant les sciences et technologies aussi bien en matière de recherches que de politiques publiques ;
- renforcer la société civile dans sa capacité à s’engager avec la communauté scientifique et les institutions pour un développement pacifique, équitable et soutenable ;
- promouvoir des prises de décisions démocratiques sur les questions scientifiques et techniques notamment auprès des institutions publiques au Nord comme au Sud ;
- lutter pour la maîtrise des risques humains, sociaux et environnementaux régulièrement occasionnés par les innovations technoscientifiques et industriels, et dénoncer l’impunité sur laquelle les entreprises privées et leurs dirigeants peuvent compter lorsqu’ils causent des dégâts humains et environnementaux ;
- promouvoir et renforcer les interactions et les partenariats entre scientifiques et mouvements sociaux ;
- réclamer et renforcer l’autonomie des scientifiques, ingénieurs et étudiants pour qu’ils puissent remplir leur mission de service public et résister aux pressions des multinationales et des gouvernements qui les soutiennent.
- promouvoir des voies alternatives pour partager les connaissances librement pour que les innovations sociales promues par les scientifiques et les mouvements sociaux (à l’intérieur et en dehors des institutions scientifiques ou académiques) puissent être prises en compte pour aider les communautés autour du monde à vivre mieux, et pour que les méthodes scientifiques puissent mener à des choix plus démocratiques pour construire le futur ;
- encourager et défendre ceux et celles qui dénoncent le mauvais usage des sciences et des technologies autour du monde ;
- partager et diffuser les informations sur la militarisation des sciences et des technologies ;
- débattre sur enjeux de l’éducation du primaire à l’université - les enjeux du savoir au 21ème siècle ;
- réfléchir à un(des) modèle(s) d’université au-delà des approches managériales, de la captation des meilleurs cerveaux, etc. au regard de la crise mondiale des universités.

 

4 et 5  février 2011 à DAKAR

 

Le Forum Mondial Sciences et Démocratie (FMSD) est un processus initié par des acteurs des mouvements sociaux, des organisations de la société civile, des syndicats représentatifs de la communauté scientifique et des ONG travaillant sur l’interface Sciences et technologies / Société dans différentes parties du monde. Le FMSD a pour objectif d’étendre les principes démocratiques à la pratique des sciences et des technologies et aux politiques publiques sur ces questions. Le FMSD vise à promouvoir de nouvelles initiatives et de nouvelles formes de partenariat entre les mouvements sociaux, les citoyens et le monde des sciences et des technologies. Pour rassembler des organisations autour du processus FMSD, un appel a été écrit collectivement et a été lancé en 2007. Cet appel, accessible via le site internet du FMSD, définit les principes fondateurs du FMSD.

Grâce au succès de l’appel, nous avons organisé le premier Forum Mondial Sciences et Démocratie à Belém (Brésil) au début de l’année 2009 en marge du Forum Social Mondial. Cet événement a ouvert de nouvelles portes et le processus a offert un cadre novateur pour un dialogue constructif sur les questions « sciences et société » (les interventions sont disponibles en version audio sur le site ainsi que des résumés, des comptes-rendus et les perspectives ouvertes par le premier FMSD). Depuis lors, différents groupes impliqués dans le processus FMSD au Brésil, en Inde, au Canada et en France ont organisé des événements régionaux autour du monde sous forme de forums, de séminaires ou encore d’ateliers.

La prochaine étape majeure de ce processus aura lieu à Dakar (Sénégal) où se tiendra le deuxième Forum Mondial Sciences et Démocratie les 4 et 5 février 2011 avant le Forum Social Mondial.