Home Qui sommes nous ?

Il était une fois SAPIENCE.

 

SAPIENCE était autrefois un mot courtisé par les esprits les plus
raffinés. Il désignait une forme de sagesse basée sur la connaissance.
Tombé progressivement en désuétude, il finit par disparaître de notre
vocabulaire il y a un siècle de cela.


Sa réapparition en 2003 coïncide avec la création d’un groupe de
citoyens qui a pris le pari d’inviter les hommes de science à partager
ouvertement leurs incertitudes et espoirs pour demain. SAPIENCE
devient un point de convergence original entre chercheurs et non scientifiques.


Une association porte désormais son nom.
Quels sont ces incertitudes et espoirs ? SAPIENCE offre au grand public
un accès original au cœur d’une actualité riche de questionnements.
L’environnement, la santé, le progrès soulèvent actuellement des interrogations
considérables mises à jour par la Science. Leur observation
actuelle nous emporte dans l’une des plus grandes aventures que l’humanité
ait connue.


Au coeur de cette aventure, certains domaines offrent de nouveaux
défis, d’autres résistent à nos savants. Il appartient alors à la société
tout entière d’en mesurer le sens. De cette recherche commune et
inédite entre profanes et hommes de science est en train de naître une
nouvelle appréhension du monde, plus éthique et citoyenne. Seule une
science de proximité pourra nous conduire vers un monde meilleur.
Avec SAPIENCE, nul besoin d’être savant pour aimer savoir.

 

SAPIENCE
288 chemin de Saint-Claude
06600 Antibes

 

http// : www.sapience.fr

 

Association à but non lucratif, indépendante et non scientifique, pour soutenir une science éthique et citoyenne, avec le regard éclairé de personnalités de renom.

 

Présidente: Lina ROSSETTI


Trésorière: Muriel CAVALIERE


Communication et Webmastering: Denis CHATAGNER

 

 

QU’EST-CE QUE SAPIENCE ?

 

Que signifie « SAPIENCE » ?

La notion de « sapience » était utilisée autrefois dans la langue française pour exprimer la sagesse de celui/celle qui possédait le savoir, la science à un degré élevé ainsi que  les qualités de jugement, d'habileté, de raison, de prudence.

 

Pourquoi relancer cette notion de « SAPIENCE » à travers la création d’une association ?

La science soulève un nombre grandissant de questionnements, d’incertitudes, au diapason de ses avancées fulgurantes ces dernières années. Ces « progrès » sont-ils toujours concertés, consensuels ? La science est-elle toujours sage, raisonnable, prudente ? Ces questions ne sont pas anodines à l’heure où les scientifiques ont désormais le pouvoir de manipuler la vie, de conseiller les pouvoirs publics, d’influer l’économie, de révolutionner  notre vie quotidienne et notre culture. Certaines innovations scientifiques peuvent avoir des implications déterminantes, voire irrémédiables. Leurs incertitudes alimentent une actualité riche en la matière.

 

Quel rôle espère jouer SAPIENCE dans ces débats ?

Parmi ces débats, rares sont les profanes à avoir la possibilité de s’y immiscer. Ils sont pourtant concernés au premier chef. L’absence de qualifications scientifiques ne doit pas les exclure de ces débats. SAPIENCE leur offre de multiples manières de composer avec les experts pour rapprocher la Recherche de la société.

 

A qui s’adresse SAPIENCE ?

A toutes celles et ceux qui se sentent directement concernés par notre devenir. Le  monde change et la science est devenue l’un des moteurs fondamentaux de ces transformations. Beaucoup aimeraient comprendre ce qu’elle nous prépare, ce qui fait débat au cœur même de la communauté scientifique et politique. Les enjeux sont considérables et portent sur notre existence actuelle. Ils concernent notre environnement, notre médecine, notre alimentation, les nouvelles technologies dont dépend de plus en plus notre mode de vie, les découvertes qui peuvent changer notre connaissance du monde, etc.

 

SAPIENCE est-elle tout public ?

C’est sa raison d’être. Le public profane doit prendre conscience que les débats soulevés par la science le concerne directement. Quels sont les espoirs et critiques suscités par la thérapie génique ? Comment résoudre le problème posé par l’épuisement de nos ressources naturelles ? Pourquoi et comment de nouveaux virus nous menacent-ils ? Qu’en est- il exactement du réchauffement climatique ? Quelles sont les  découvertes qui révolutionnent notre connaissance actuelle ? Comment manipuler la vie sans risque ? Faut-il manger des aliments transgéniques ? Qu’est-ce qui va changer  dans notre vie quotidienne d’ici cinq ans ?, etc. SAPIENCE apporte des informations claires et accessibles au plus grand nombre.

 

Qu’attendez-vous de la communauté scientifique ?

Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à prendre conscience du décalage qui existe entre leurs travaux et leur compréhension par tout un chacun. Depuis les « affaires » de la vache folle, du sang contaminé, de l’amiante, la population s’est peu à peu conditionnée et se méfie de la science. SAPIENCE invite les chercheurs à partager leurs travaux avec clarté en les encourageant à débattre des questions éthiques que ceux-ci peuvent susciter.

 

En quoi la Côte d’Azur est-elle une région privilégié en la matière ?

La Côte d’Azur est une région où se sont implantées de nombreuses structures scientifiques publiques et privées, à l’image de la technopole internationale de Sophia-Antipolis. La population régionale ignore bien souvent que de Marseille à Menton existent de nombreuses opportunités pour suivre les développements scientifiques, à travers des animations, cafés-débats, conférences, expositions et débats publics.

 

Quelles sont les ambitions de SAPIENCE pour les mois à venir ?

Faire de la Côte d’Azur un terrain privilégié pour suivre, réfléchir et participer aux débats suscités par la science, avec l’appui des pouvoirs publics locaux, des scientifiques et de  la population. Il sera alors possible de mettre en place une véritable « citoyenneté de la science » qui pourrait bien servir de modèle à notre pays tout entier et, pourquoi pas, à l’échelle européenne.